La « fait-diversisation » des nouvelles!

TV-Tue

Avec la dégeulasse tuerie de Newtown, la « fait-diversisation » des nouvelles atteint son paroxysme! On voit des journalistes qui harcèlent des parents de victimes, on nous fait des infos pubs des armes utilisées par le tueur, on nous parle de chaques funérailles, bref après une semaine je trouve vraiment qu’on étire la sauce et vous? Il me semble que l’on peut être sensible à ce qui s’est passé sans en faire une obsession comme nos médias! Cette couverture médiatique m’a donné le goût de réécouter Médiatribes de Loco Locass!

« – J’ai une bonne nouvelle À la maternelle, pendant qu’y jouait à la marelle Un ti-cul s’est fait ouvrir la cervelle à coups de pelle – Intéressant, t’as des photos ? – Évidemment – Y’a tu du sang ? – Non mais on distingue clairement les filaments blancs de l’encéphale de l’enfant sur ses vêtements – Excellent ! Je veux la réaction des parents, des professeurs et d’un gérant de quincaillerie, histoire de voir si le modèle de pelle à cervelle se vend bien dorénavant Allez mon gros, creuse-toi le cerveau, pis fais-moi un beau topo mélo On va jouer ça à la une On va faire fortune Voilà ce qu’on appelle une infortune opportune(…) »

De plus ça se passe au Québec ou aux USA cette tuerie? Peut-on avoir une quelconque influence dans ce qui se passe aux usa dans le domaine des tueries? Alors pourquoi tapisser les médias avec cette malheureuse histoire si longtemps? Ah oui en passant combien de victimes innocentes des bombardements d’Obama au Yémen, au Pakistan, de ventes d’armes à des trafiquants de drogues du Mexique et des suites de l’ère Bush en Irak? Certaines morts sont-elles plus importantes que d’autres?

Concernant le fond de la question, il me semble que ça apparait évident que d’encadrer la possession d’armes d’assaut aiderait, cependant il ne faut pas arrêter la réflexion là puisque la Suisse qui est la 3ème population la plus armée au monde ne connait pas la violence armée des usa! Alors peut-être faudrait-il chercher aussi ailleurs pour comprendre le pourquoi des tueries, à moins que vous préferez rester au niveau des émotions?!? Il y a peut-être quelques choses en lien avec la culture américaine qui glorifie la guerre et la violence pour règler des conflits, que ce soit dans les films ou dans la réalité. Il faudrait peut-être pas non plus négliger l’influence que peut avoir la peine de mort dans la société.

Il y a aussi des jeux vidéos qui servent à l’armée pour entraîner et recruter des gens ce qui peut peut-être jouer un rôle dans la désensibilisation mais encore plus si l’on combine ça avec des pilules! Mais ça, presque personne ne parle de ça! On ne nous parle que de contrôle des armes alors que je crois que le problème est beaucoup plus profond! Pourquoi les médias ne creusent pas plus la question et ne restent que dans le superficiel tant qu’à parler autant de la tuerie?? Ne pourraient-ils pas faire oeuvre utile et enquêter plus le lien possible entre les tueries et les anti-psychotiques ou le fait que les pharmaceutiques achètent beaucoup de pubs les empêchent de trop creuser la question?






Découvertes de nouveaux blogues québécois!



2 réflexions au sujet de « La « fait-diversisation » des nouvelles! »

  1. Quelle histoire louche cette tuerie… D’ailleurs elle le sont toutes et que ce soit pour Columbine, Aurora ou plus localement la Poly et Dawson, le résultat est systématiquement le meme: Les médias ne nous parle que des méchantes armes, avec le relai de toute la faune progressiste et artistique, ces idiots utiles et bénévoles si présents dans notre belle province. Ce n’est pas par hasard et on comprend bien pourquoi si on est conséquent et de bonne foi.
    Pour ce qui est des anti-psychotiques, je peut en parler juste en masse… J’ai plein de chums d’enfance qu’on a commencé par dopé au ritalin au primaire (la maitresse aime pas ca les ti gars qui bouge trop), et que pour toutes sorte de raisons (c-a-d tout et son contraire: insomnie, « dépression », troubles bipolaires, petages de coche, « dépendance » au pot, bref souvent a la suite de diagnostics douteux et exagérés) on a mit sur Séroquel ou Risperdal. C’est mon cas et je sais tout a fait ce que font ces médicaments « panacés »: il t’assomment pour faire de toi une loque qui bouffe et dort sans brasser trop d’air. Je prends pas ces cochonneries la a place je les stockes… J’ai eu des réactions forts intéressantes et révélatrices de quelques psychiatres que j’ai confrontés par rapport a ces fameux anti-psychotiques et leur soit-disants bénefices…

  2. Le jeune se retourne contre l’école pour une raison spécifique; Les professeurs,direction et pédagogues auront remarqué le côté  » out of the box » de ce futur génie à devenir, Mon fils à son enfance à souffert d’une légère forme de otisme. Le syndrôme de Asperger, Ont ma suggèré plusieurs types de médicaments pour son attention, j’ai refusé à maitre reprise en leurs disant  »je suis patient avec lui à la maison alors quand je suis pas là pour l’encadrer c’est votre responsabilité ». Aujourdhui, il étudie au cégep avec de exellentes bonnes notes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *